Accueil
Plan du site | English | Pour nous contacter

Le télescope du Musée et l'observatoire Helen Sawyer Hogg

Le télescope du Musée et l'observatoire Helen Sawyer Hogg

Qui a inventé le télescope?

La découverte du télescope reste toujours un sujet de discussion. Était-ce peut-être Leonard Digges, en 1570, ou bien Hans Lippershey, en 1608? Lippershey, un lunetier hollandais, baptisa son invention kijklas, ce qui signifie littéralement « verre pour voir ». L'armée l'adopta rapidement et s'en servit pour observer les batailles et les mouvements de troupe. De leur côté, les capitaines de vaisseau et les marins l'utilisèrent pour repérer la terre et d'autres bateaux.

En 1609, l'astronome italien Galilée utilisa le télescope pour la première fois pour étudier la Lune, les planètes les étoiles. Au court des années qui suivirent, il améliora l'invention avant de la rebaptiser « télescope » en 1611. Ce nom vient du grec tele, qui signifie « loin », et skopeo, qui veut dire « voir ». Le premier télescope permit à Galilée d'observer la surface de la Lune, la planète Vénus, les satellites de Jupiter, les taches noires sur le Soleil, la forme de Saturne et même la Voie lactée et ses millions d'étoiles. Grâce au télescope, il est désormais possible d'examiner les objets invisibles à l'oeil nu. Les télescopes modernes nous permettent de fouiller le ciel presque jusqu'aux limites de l'univers!

Comment le Musée a-t-il fait l'acquisition du télescope et de l'observatoire ?

Le télescope du Parc technologique vient de l'Observatoire fédéral de Ferme expérimentale centrale. Inauguré en 1905, cet observatoire a cessé d'être utilisé le 1er avril 1970. La construction de l'observatoire, des bâtiments de taille plus modeste et d'une bibliothèque, ainsi que l'achat d'appareils pour la recherche en astronomie, sur la gravité, le magnétisme terrestre et la sismologie, avaient coûté 310 000 $ en 1905. Les bâtiments abritaient aussi le service de levés géodésiques et la Commission de la frontière internationale. L'observatoire était consacré aux recherches en astronomie et aux programmes d'éducation publique. En juillet 1974, le télescope était installé dans un nouvel observatoire au Musée des sciences et de la technologie du Canada.

Qui était Helen Sawyer Hogg ?

En 1989, le Musée a dédié l'observatoire à Helen Sawyer Hogg en hommage aux réalisations de cette dernière en astronomie. Née le 1er août 1905 à Lowell (Maine), cette femme remarquable est décédée le 28 janvier 1993 à Richmond Hill (Ontario). En 1910, elle assista au passage de la comète de Halley, phénomène à l'origine de sa fascination pour l'astronomie. Helen Sawyer a étudié l'astronomie au collège Mount Holyoke avant d'obtenir un doctorat à l'Université de Radcliffe en 1931. Plusieurs anées durant, elle a oeuvré aux côtés de son mari, Frank Hogg, dans différents observatoires. En 1935, elle fut engagée à l'observatoire Dunlap de Richmond Hill (Ontario). Parmi ses innombrables réalisations, Helen Sawyer Hogg a enseigné l'astronomie à l'Université de Toronto. Elle rédigeait une rubrique hebdomadaire sur l'astronomie dans le Toronto Star et est l'auteur d'un ouvrage intitulé « The Stars Belong to Everyone ». Au fil des ans, Mme Hogg a reçu de nombreux honneurs, notamment ceux d'Officier de l'Ordre du Canada en 1968 et de Compagnon de l'Ordre du Canada en 1976. L'astéroïde 2917, découvert en 1980, a été rebaptisé astéroïde Sawyer Hogg, en 1984. Helen Sawyer Hogg a contribué à faire progresser l'astronomie et sa renommée mondiale s'est établie sur les travaux de recherche qu'elle a effectués sur les étoile variable.

Le télescope : données techniques

Le télescope est un réfracteur de 15 pouces (38 cm). À l'origine, il était constitué d'un doublet de 15 pouces (système optique à deux lentilles) maintenant conservé dans la collection du Musée. En 1958, le doublet a cependant été remplacé par le plus gros système à trois lentilles du monde (apochromatique). La société J.A. Brashear Co. d'Allegheny (Pennsylvanie) avait fabriqué la lentille originale mais c'est à la compagnie Perkin-Elmer Corporation de Norwalk (Connecticut) qu'on doit la lentille existante. L'ouverture relative du télescope est de f/15 pour un tube de 225 pouces (5.7m). L'axe du télescope forme un angle de 45 degrés, ce qui correspond à la latitude d'Ottawa. La société Warner et Swasey de Cleveland (Ohio) a fabriqué le socle et le mécanisme original, l'horloge à pendule conique. Aujourd'hui, le télescope est actionné à l'électricité.

Pour plus de renseignements sur les télescopes et Helen Sawyer Hogg, consultez la Bibliothèque du Musée des sciences et de la technologie du Canada.

Les questions ayant trait au télescope du Musée et à l'observatoire Helen Sawyer Hogg doivent être envoyées à : Melanie Hall